3 juin 2023 : hommage au Musée imaginaire d’André Malraux

Inauguration du Musée du sourire et ouverture au public, samedi 3 juin 2023 à l’occasion de Nuit Blanche à Paris. Une date qui correspond aux 50 ans de l’exposition Malraux à la Fondation Maeght. L’événement s’est produit en 1973. L’écrivain voyageur André Malraux, ancien ministre des affaires culturelles, réunissait à Saint-Paul de Vence, une sélection…

mission un croissant un sourire par Frenchbox en Ukraine

Soutien à l’opération « un croissant, un sourire » menée en Ukraine par Frenchbox.network

Un boulanger français resté à Odessa, David Carbonell, distribue tous les jours croissants, beignets et pains au chocolat aux Ukrainiens. Le Musée du sourire soutient la mission « un croissant, un sourire« , don #1283. Vous aussi, soutenez cet humanitaire qui aide les habitants de ce pays qui l’a accueilli il y a quinze ans. Il s’agit…

5e édition du Prix littéraire du sourire

Qu’est-ce qu’un bout-rimé ? Un poème, généralement un quatrain, voire un sonnet, composé à partir d’un duo de rimes donné d’avance, des « bouts-rimés ». Ils sont formés en ABBA (rimes embrassées) ou ABAB (rimes croisées). Pour la petite histoire, un jour de 1648, le poète M. Dulot, se plaint qu’on lui ait volé ses 300 « poèmes en blanc ». Il s’agissait en réalité de 300 projets de poésie dont il avait défini les « bouts-rimés ». Risée générale. Le Bad buzz de l’époque ! Depuis le XVIIe siècle, l’exercice consiste à se lancer des défis et oser l’improvisation qui fait mouche comme dans le film « Ridicule » de Patrice Lecomte.

Une fête galante à la Fragonard pour les 20 ans du musée (1996-2016)

Les artistes du musée se sont réunis en janvier 2016 à Paris pour célébrer les 20 ans de la collection autour de la figure de Fragonard, l’un des premiers peintres du sourire. Avec une collaboration inédite : l’installation interactive « Instants Fragonard », par Christophe Weber. Le dessinateur numérique a développé BeCartoon!®, un programme qui permet une interprétation graphique temps réel de la réalité en bande dessinée.

Pourquoi un Musée du sourire

Le Musée du sourire est né un jour de 1996. Je dirigeais alors une revue littéraire et artistique dont le dernier numéro portait sur la guerre. Images d’écorchés, paysages de ruines, approches vertigineuses du vide… J’ai ressenti le besoin de porter mon regard sur des œuvres véhiculant la force d’une émotion positive. Avant tout, la surprise, la joie, la beauté, à la fois dans la grâce et la gravité. Un objectif devenu un leitmotiv : faire aimer l’art d’une façon ludique au plus grand nombre.