Bienvenue au Musée du sourire

Musée du Sourire 45 rue de Levis Paris

Visiter le musée

Envie de visiter le Musée du sourire ? Quelle bonne idée ! La visite guidée de ce lieu privé se fait sur rendez-vous uniquement, en petit groupe de 5 à 10 personnes. Il suffit d’en faire la demande via le formulaire de contact. C’est gratuit. Compte tenu du nombre de messages, il est demandé de motiver sa demande et bien sûr d’arborer son plus beau sourire.

Passer une nuit au musée

Vivez l’expérience inédite de dormir au Musée du sourire. Un lit double et un lit simple permettent de faire dormir jusqu’à trois personnes. Projection de films, accès à la boite de jeux d’artistes, immersion au coeur de la collection. Il est possible de réserver des paniers saveurs.composés par un chef étoilé pour un moment de partage inoubliable.

L'actualité du Musée du sourire

3 juin 2023 : hommage au Musée imaginaire d’André Malraux

Inauguration du Musée du sourire et ouverture au public, samedi 3 juin 2023 à l’occasion de Nuit Blanche à Paris. Une date qui correspond aux 50 ans de l’exposition Malraux à la Fondation Maeght. L’événement s’est produit en 1973. L’écrivain voyageur André Malraux, ancien ministre des affaires culturelles, réunissait à Saint-Paul de Vence, une sélection de chefs d’œuvre de l’humanité. Je n’avais que 7 ans lorsque j’ai découvert l’ouvrage resté ouvert sur la table du salon, j’ai alors entrepris de dessiner mes coups de cœur. « C’est pour mieux les appréhender », dis-je à ma mère, les doigts noircis par le fusain. Parmi eux, L’Intendant de Mari, une sculpture sumérienne datant du troisième millénaire, pétillant avec ses yeux en lapis-lazuli et un air coquin près à traverser l’éternité. Je retiens également deux œuvres, plus tardives, du 12e siècle environ, Le Tentateur inscrit sur la façade de la cathédrale de Strasbourg et le buddha khmer dit « assis sur le Naga ». Ils ont en commun l’expression d’un sourire. Deux sourires qui s’opposent et se répondent : l’un évoque le trouble du péché, l’autre, souligne la paix intérieure. En 1996, je créais le Musée du sourire, devenu le premier musée virtuel au monde. Le sourire ne…

mission un croissant un sourire par Frenchbox en Ukraine

Soutien à l’opération « un croissant, un sourire » menée en Ukraine par Frenchbox.network

Un boulanger français resté à Odessa, David Carbonell, distribue tous les jours croissants, beignets et pains au chocolat aux Ukrainiens. Le Musée du sourire soutient la mission « un croissant, un sourire« , don #1283. Vous aussi, soutenez cet humanitaire qui aide les habitants de ce pays qui l’a accueilli il y a quinze ans. Il s’agit d’aider à acheminer un camion rempli de 33 palettes de viennoiseries vers Odessa/Mykolaiv, et surtout Koblevo, où l’association a établi un camp de réfugiés pour les enfants. « Ma mission en Ukraine depuis le début de la guerre, a toujours été de donner le sourire, d’offrir un instant de bonheur aux gens qui subissent ces atrocités », explique le Boulanger d’Odessa. > Page Facebook Frenchbox.network

Librairie Tschann : Sourire, un chemin d’humanité

Le sourire se devine, il gagne les yeux, transforme le visage et nous introduit l’un à l’autre avec toute la subtilité… C’est le constat que fait le sociologue David Le Breton dans son livre « Sourire » paru en 2022 aux éditions Métaillé. A l’occasion de la sortie de son livre, la plasticienne Agnès Winter a organisé le 17 octobre une rencontre à la libraire Tschann à Paris. A la table ronde, la paysagiste Laurène Moraglia, autrice du livre « Ville, je te souris », et la critique d’art Alexia Guggémos. 4 apôtres du sourire pour débattre de la nécessité de donner au sourire ses lettres de noblesse.

Musée du Sourire Night Fall juin juillet 2022

Night-Fall : Inauguration du festival art & gastronomie au Musée du sourire

Le Musée du sourire a ouvert ses portes à l’occasion du festival art et gastronomie Night-Fall Paris organisé du 26 juin au 7 juillet 2022 sous l’égide du salon artgenève. Premier musée virtuel, créé en 1996 par la critique d’art Alexia Guggémos, la collection d’art contemporain a trouvé son écrin au début de l’année 2022 dans le 17e arrondissement. Le musée est niché dans une ancienne fabrique de plumes Sergent-Major construit au XIXe siècle. C’est dans cet ancien atelier, envahi par la végétation, que les sourires de Sabine Weiss, Claude Closky, ou Gilles Barbier ont élu domicile. Fin juin, les principaux acteurs de l’événement ont été conviés à la dégustation du plat-signature de Nicolas Bouit, chef du restaurant Le Cheval Blanc à Bordeaux, en résonance avec les sourires de la collection. La cinquantaine d’œufs prêts à éclore leur sourire était accompagnée de bulles de la Maison Taittinger. Des accords de convivialité dans une belle harmonie collective.

Le Musée du sourire participe à la MuseumWeek depuis 2015

Né en 1960, Jean-Michel Basquiat aurait eu 60 ans en 2020. Le Musée du sourire participe à la 7e édition de la MuseumWeek, cet événement viral qui se tient sur les réseaux sociaux, du 11 au 17 mai, et a choisi de mettre l’artiste New-yorkais à l’honneur. Son interprétation de la Joconde en 1983 fait du plasticien une figure majeure des artistes du sourire.

5e édition du Prix littéraire du sourire

Qu’est-ce qu’un bout-rimé ? Un poème, généralement un quatrain, voire un sonnet, composé à partir d’un duo de rimes donné d’avance, des « bouts-rimés ». Ils sont formés en ABBA (rimes embrassées) ou ABAB (rimes croisées). Pour la petite histoire, un jour de 1648, le poète M. Dulot, se plaint qu’on lui ait volé ses 300 « poèmes en blanc ». Il s’agissait en réalité de 300 projets de poésie dont il avait défini les « bouts-rimés ». Risée générale. Le Bad buzz de l’époque ! Depuis le XVIIe siècle, l’exercice consiste à se lancer des défis et oser l’improvisation qui fait mouche comme dans le film « Ridicule » de Patrice Lecomte.

Une fête galante à la Fragonard pour les 20 ans du musée (1996-2016)

Les artistes du musée se sont réunis en janvier 2016 à Paris pour célébrer les 20 ans de la collection autour de la figure de Fragonard, l’un des premiers peintres du sourire. Avec une collaboration inédite : l’installation interactive « Instants Fragonard », par Christophe Weber. Le dessinateur numérique a développé BeCartoon!®, un programme qui permet une interprétation graphique temps réel de la réalité en bande dessinée.

Pourquoi un Musée du sourire

Le Musée du sourire est né un jour de 1996. Je dirigeais alors une revue littéraire et artistique dont le dernier numéro portait sur la guerre. Images d’écorchés, paysages de ruines, approches vertigineuses du vide… J’ai ressenti le besoin de porter mon regard sur des œuvres véhiculant la force d’une émotion positive. Avant tout, la surprise, la joie, la beauté, à la fois dans la grâce et la gravité. Un objectif devenu un leitmotiv : faire aimer l’art d’une façon ludique au plus grand nombre.