Après avoir arpenté les rues d’Orléans, Paris, New-York, l’artiste franco-suisse a installé son atelier à Saint-Ouen (Seine-Saint-denis). Dans sa tanière, au nord de Paris, il compose, peint, et sculpte son personnage aux ailes de géant. Car Monsieur Chat est un ange, certains l’auraient vu voler. On le retrouve incidemment dans la collection du Musée du sourire, dans une version de multiple en papier carton, à l’occasion de la FIAC off 2016..

Qui est Monsieur Chat ? De son vrai nom Thoma Vuille, alias Monsieur Chat, tapisse de son félin au sourire éclatant les murs des villes depuis 1997. Né en 1977, dans le Canton de Neuchâtel, en Suisse, il étudie à l’Institut des Arts Visuels d’Orléans de 1995 à 2001. C’est sur les rives de la Loire, et en mémoire à son grand-père, peintre en bâtiment, qu’il devient street-artist. Son leitmotiv ? « Mettre de l’humain et de l’amour dans la ville : Orléans était une ville plutôt grise et on avait besoin d’un peu de Soleil partout », explique l’artiste pour qui créer du lien avec les passants passe avant la nécessité de marquer son territoire.

Posté en majesté, sur des stores de magasin, en hauteur, à des endroits semblant hors d’atteinte, Monsieur Chat surprend et enchante. A chaque apparition, il rayonne et réjouit. Il rappelle le malicieux personnage présent dans le roman de Lewis Carroll, Le Chat du Cheshire, aux côtés d’Alice aux Pays des Merveilles. Ce chat a la faculté d’apparaître et de disparaître selon sa volonté, suscitant l’amusement d’Alice. Ce don est inspiré de la tradition du fromage de Chester, en forme d’un chat souriant, et très prisé des Anglais.

C’est le dessin offert par une petite fille à Toma Vuille, lors de l’animation d’un atelier arts plastiques à Orléans, qui a tout déclenché. Il y a de la joie et une grande intention de faire plaisir dans le sourire du chat au trait enfantin. « Je lui ai emprunté le sujet et je l’ai stylisé », raconte-t-il amusé. Ses chats font sourire par leur bonhomie. Un trait simple, dans l’esprit cartoon, et un jaune orangé aussi lumineux qu’un astre au firmament.

Le site de l’artiste https://monsieurchat.fr/